Candidater

Des questions sur l’organisation, nos méthodes pédagogiques ou les financements ? Vous souhaitez devenir candidat à l’une de nos formations : Faites votre demande sur ce formulaire

Accès

LES FORMATIONS D’ISSOUDUN
PIAF rue du Bat le Tan
36100 ISSOUDUN
Tel : 02 54 03 16 26

La Gazette du festival Terres Du Son propose de découvrir les métiers de la filière musicale. ...

Jean-Louis a suivi la formation Régisseur de production cette année, 24ème promotion.

La Gazette propose de découvrir les métiers de celles et ceux qui fabriquent le festival. Aujourd’hui leur rédacteur Baptiste s’est entretenu avec Jean Louis, qui nous fait découvrir le métier de régisseur scène.

En quoi consiste le métier de régisseur de scène ?

Mon job est de recueillir toutes les informations des groupes et de faire en sorte qu’elles concordent toutes. Sur Terres du Son, les préparations techniques ont été sous traitées mais normalement ça aurait été mon job. L’idée est de préparer la demande de matériel auprès des prestataires pour avoir des devis qui correspondent au besoin de chaque groupe, et pouvoir faire en sorte que tout le monde ait ce dont il a besoin, et faire concorder les différents groupes. En réel, pendant l’exploitation, je suis le gardien des horaires et du respect du timing général, qui est très strict, et donc je fais toute la logistique des changements de plateau. Cela consiste à faire sortir certains groupes de scène et en faire rentrer d’autres, gérer la logistique des arrivées des différents groupes et donc à nouveau veiller au respect du timing. C’est une gymnastique avec tout le matériel que l’on a, surtout sur Propul’son. C’est une petite scène, on manque d’espace sur une journée comme aujourd’hui (samedi). On est très très serrés, on optimise au maximum pour pouvoir faire jouer tout le monde, essayer de coordonner l’équipe et faire en sorte que ça fonctionne au mieux.

Je fais aussi le lien avec le régisseur des artistes: je ne fais pas que coordonner les mouvements de plateau, je me charge également de l’accueil des groupes ; je suis la première personne qu’ils rencontrent, leur interlocuteur avec tout le reste du festival. S’ils ont n’importe quelle demande, c’est par moi qu’ils vont passer à partir du moment où ils sont sur mon plateau, que ce soit avec les loges, avec la production, gérer par exemple les runs de dernière minute pour les ramener en loge ou à l’hôtel, les demandes techniques en lien avec le backliner etc… Je suis donc leur interlocuteur tout au long de leur présence sur le festival, l’idée étant qu’ils passent un bon moment et qu’ils repartent contents.

L'interview lire en entier sur www.terresduson.com

05/07/22
précédent

Covid-19 provoque une série d’annulations

suivant

SIBIL : quelle application, quels enjeux ?

Les formations d’issoudun avec le soutien de :

portraits d’apprenants

Portraits

Découvrez en plus sur l’expérience Issoudun au travers des témoignages de nos anciens apprenants et ce qu’ils sont devenus

Candidater

Des questions sur l’organisation, nos méthodes pédagogiques ou les financements ? Vous souhaitez devenir candidat à l’une de nos formations : Faites votre demande sur ce formulaire

Accès

LES FORMATIONS D’ISSOUDUN
PIAF rue du Bat le Tan
36100 ISSOUDUN
Tel : 02 54 03 16 26

Nos actualités

Actualités

Retrouvez ici toute l’informations des Musiques Actuelles, de la formation professionnelle, de nos partenaires et de l’Actualité des Formations d’Issoudun.