financements
& rémunération

LA LISTE DES FINANCEMENTS
ACCESSIBLES PAR STATUT

Je suis demandeur·se d'emploi

Être enregistré·e en tant que demandeur·se d’emploi peut s’avérer être une excellente opportunité pour développer de nouvelles compétences grâce à une formation, préparant ainsi de manière efficace à un futur emploi. Bien que cela puisse impliquer des frais, de nombreuses solutions sont à disposition pour surmonter cet obstacle. Nous vous encourageons donc à examiner les diverses options de financement de la formation professionnelle.

  • Le Plan Régional de Format (PRF) :

Le PRF, ou Plan Régional de Formation, est un dispositif mis en place par la région Centre-Val de Loire dans le but d’aider les demandeur·ses d’emploi à accéder à des formations professionnelles. Si vous êtes un·e demandeur·se d’emploi et que vous souhaitez vous inscrire à une de nos formation, il est essentiel de comprendre en quoi consiste le PRF et comment il peut vous bénéficier.

Il offre un cadre organisationnel pour l’attribution de financements destinés à couvrir le coût pédagogique de la formation, y compris les frais de formation proprement dits, mais aussi les éventuels frais de transport, d’hébergement, ou de garde d’enfants, qui peuvent être un obstacle à la participation à une formation pour certaines personnes.

Le PRF est géré par la région en collaboration avec différents partenaires, tels que Pôle Emploi et les organismes de formation. Son objectif est de favoriser votre retour à l’emploi en vous permettant d’acquérir de nouvelles compétences ou de mettre à jour celles que vous possédez déjà.

Pour bénéficier du PRF, vous devrez généralement passer par Pôle Emploi, qui évaluera votre éligibilité en fonction de votre profil et de vos objectifs professionnels. ****

Même si vous ne résidez pas dans la région Centre-Val de Loire, il vous est possible de profiter du PRF

  • Le compte personnel de formation (CPF) :

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est un dispositif qui permet à tout·e actif·ve de se former grâce à une somme créditée sur son compte CPF durant toute la période d’emploi.

Il s’adresse à tout·e actif·ve de plus de 16 ans souhaitant se former, qui travaille ou qui ont travaillé un certain temps et donc obtenu des crédits sur leur compte CPF

  • Aide individuelle à la Formation (AIF)

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF) aide les demandeur·ses d’emploi à financer la formation souhaitée en prenant en charge les frais de la formation en totalité ou en venant compléter d’autres aides (co-financement).

Ce dispositif s’adresse aux demandeur·ses d’emploi inscrits à Pôle Emploi, aux personnes bénéficiant d’un Contrat de Transition Professionnelle (CTP)…

Je suis salarié·e du privé

L’acquisition de compétences est devenue un élément essentiel pour les employeur·ses et les salarié·es de nos jours, en raison des avancées technologiques constantes et des mutations fréquentes dans le milieu professionnel. Il est donc impératif de se documenter sur les diverses possibilités de financement de la formation professionnelle à la disposition des travailleur·ses, tout en comprenant les critères d’admissibilité et les démarches nécessaires pour entamer une demande de soutien financier.

Les dispositifs disponibles pour faire financer sa formation :

  • Le compte personnel de formation (CPF) :

Depuis le début de votre carrière jusqu’à votre départ à la retraite, vous accumulez des fonds sur votre compte personnel de formation (CPF), ce qui vous permet de vous former à tout moment et dans le domaine qui vous intéresse. Vous n’avez pas besoin de l’approbation de votre employeur·se si la formation a lieu en dehors de vos heures de travail. En cas de formation pendant vos heures de travail, avec l’accord de votre employeur·se, vous continuerez à percevoir votre salaire habituel.

Il s’adresse à tout·e actif·ve de plus de 16 ans souhaitant se former, qui travaille ou a travaillé en France.

  • Le plan de développement des compétences :

Le Plan de développement des compétences est un document qui répertorie toutes les formations sélectionnées par l’employeur·se pour ses employé·es. Il englobe à la fois les formations obligatoires, qui découlent d’accords ou de conventions collectives, ainsi que les formations facultatives, c’est-à-dire celles qui ne sont pas indispensables à la fonction actuelle du·de la salarié·e. Si la formation a lieu pendant les heures de travail, la rémunération du salarié est maintenue.

Il s’adresse à tout·e salarié·e qui doit améliorer ses compétences selon les besoins de son employeur·se. Cela peut être dans le cadre d’un projet d’évolution au sein de l’entreprise ou en réponse à de nouveaux défis liés à son poste.

  • Le projet de transition professionnelle :

Le Projet de transition professionnelle offre aux salarié·es la possibilité de financer des formations liées à leur projet de changement de carrière ou de reconversion. Grâce à ce dispositif, le ou la salarié·e peut utiliser son Compte Personnel de Formation (CPF) pour financer la formation, prendre un congé pour y assister, tout en préservant sa rémunération.

Ce dispositif s’adresse à tous·tes les salarié·es désireux·ses de se réorienter vers un nouveau métier, à condition qu’il·elles puissent justifier d’au moins 24 mois d’expérience salariée, qu’ils aient été cumulés de manière continue ou non, dont au moins 12 mois au sein de l’entreprise.

Je suis agent·e de la fonction publique

La formation professionnelle revêt une importance capitale dans le développement de la carrière des fonctionnaires en leur offrant l’opportunité d’acquérir de nouvelles compétences et connaissances. Cela répond aux exigences de l’administration et favorise une adaptation plus efficace aux évolutions au sein de leur environnement professionnel. Au sein de la fonction publique, divers dispositifs de formation professionnelle sont disponibles pour permettre aux agent·es de se perfectionner tout au long de leur parcours professionnel.

Les dispositifs disponibles pour faire financer sa formation :

  • Le compte personnel de formation (CPF) :

Depuis le début de votre carrière jusqu’à votre départ à la retraite, vous accumulez automatiquement des heures de formation à la fin de chaque année sur votre compte personnel de formation (CPF), ce qui vous permet de vous former à tout momentavec l’approbation de votre administration.

Vous disposez automatiquement d’un CPF que vous soyez fonctionnaire, stagiaire ou titulaire.

  • Congé de Formation Professionnelle (CFP) :

Le Congé de Formation Professionnelle (CFP) offre la possibilité de prendre un congé de travail afin de participer à des formations visant à améliorer leurs compétences personnelles ou professionnelles. Cela s’applique également aux employé·es du secteur public qui souhaitent élargir leurs compétences par le biais de stages de formation, qu’il·elles ne peuvent pas trouver au sein de l’offre de formation de leur administration. Il est important de noter que la durée totale du CFP est limitée à trois ans sur l’ensemble de la carrière d’un individu.

Si vous avez occupé un poste à temps plein dans la fonction publique pendant au moins trois ans, vous pouvez être éligible au Congé de Formation Professionnelle.

Je suis indépendant·e

L’actualisation constante des compétences est un impératif majeur pour les travailleur·ses indépendant·es, car elle est essentielle pour maintenir leur compétitivité sur le marché. Ils ont accès à des programmes de formation continue conçus pour répondre à leurs besoins particuliers et s’adapter à leur emploi du temps souvent exigeant. Pour obtenir des informations plus précises sur ces opportunités de formation, il est recommandé de se renseigner auprès de son fonds d’assurance formation (FAF), dont les modalités varient en fonction de l’activité de l’entreprise.

L’autofinancement

L’autofinancement dans une formation professionnelle se réfère à la situation où vous financez entièrement les coûts d’une formation sans recourir à des sources de financement externes telles que des subventions, des prêts, ou des aides gouvernementales.

D’autres financements sont possibles, pour plus d’informations merci de contacter directement admin@lfissoudun.org

LA Remunération

Je bénéficie des allocations chômage (AREF) par Pôle Emploi

Les rémunérations AREF, ou « Aides au Retour à l’Emploi Formation », sont des allocations versées par Pôle Emploi aux demandeur·ses d’emploi pendant la durée de leur formation. Ces allocations ont pour objectif de soutenir financièrement les individus qui suivent une formation professionnelle agréée par Pôle Emploi et qui, de ce fait, ne sont pas disponibles pour occuper un emploi à temps plein pendant cette période.

Les rémunérations AREF sont destinées à compenser en partie la perte de revenus que peut entraîner la participation à une formation. Les montants et les conditions d’attribution des AREF peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment : la nature de la formation, la situation individuelle, la durée de la formation, les ressources du·de la demandeur·se.

Pour obtenir des informations précises sur les montants et les conditions des rémunérations AREF pour votre situation particulière, il est recommandé de contacter votre conseiller·e Pôle Emploi.

  • Le Plan Régional de Format (PRF) :

Le PRF, ou Plan Régional de Formation, est un dispositif mis en place par la région Centre-Val de Loire dans le but d’aider les demandeur·ses d’emploi à accéder à des formations professionnelles. Si vous êtes un·e demandeur·se d’emploi et que vous souhaitez vous inscrire à une de nos formation, il est essentiel de comprendre en quoi consiste le PRF et comment il peut vous bénéficier.

Il offre un cadre organisationnel pour l’attribution de financements destinés à couvrir le coût pédagogique de la formation, y compris les frais de formation proprement dits, mais aussi les éventuels frais de transport, d’hébergement, ou de garde d’enfants, qui peuvent être un obstacle à la participation à une formation pour certaines personnes.

Le PRF est géré par la région en collaboration avec différents partenaires, tels que Pôle Emploi et les organismes de formation. Son objectif est de favoriser votre retour à l’emploi en vous permettant d’acquérir de nouvelles compétences ou de mettre à jour celles que vous possédez déjà.

Pour bénéficier du PRF, vous devrez généralement passer par Pôle Emploi, qui évaluera votre éligibilité en fonction de votre profil et de vos objectifs professionnels. ****

Même si vous ne résidez pas dans la région Centre-Val de Loire, il vous est possible de profiter du PRF

  • Le compte personnel de formation (CPF) :

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est un dispositif qui permet à tout·e actif·ve de se former grâce à une somme créditée sur son compte CPF durant toute la période d’emploi.

Il s’adresse à tout·e actif·ve de plus de 16 ans souhaitant se former, qui travaille ou qui ont travaillé un certain temps et donc obtenu des crédits sur leur compte CPF

  • Aide individuelle à la Formation (AIF)

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF) aide les demandeur·ses d’emploi à financer la formation souhaitée en prenant en charge les frais de la formation en totalité ou en venant compléter d’autres aides (co-financement).

Ce dispositif s’adresse aux demandeur·ses d’emploi inscrits à Pôle Emploi, aux personnes bénéficiant d’un Contrat de Transition Professionnelle (CTP)…

Je ne bénéficie pas des allocations chômage (AREF) par Pôle Emploi

Dans le cadre du Plan Régional de Formation (PRF) en région Centre-Val de Loire, la rémunération pendant la formation peut être possible, mais cela dépend des modalités spécifiques du PRF et de votre situation individuelle. Le PRF vise principalement à financer les frais liés à la formation (frais pédagogiques, frais annexes comme le transport ou la garde d’enfants), mais il peut également prévoir une prise en charge partielle ou totale de la rémunération des stagiaires à la formation dans certains cas.

Les conditions et les montants de rémunération, le cas échéant, varient en fonction de plusieurs facteurs, notamment : votre statut, la durée et le type de formation, les partenaires impliqués, votre situation financière.

Pour savoir si vous pouvez bénéficier d’une rémunération dans le cadre du PRF en région Centre-Val de Loire, n’hésitez pas à nous contacter afin que nous puissions vous fournir des informations précises sur les conditions et les montants de rémunération.

Les dispositifs disponibles pour faire financer sa formation :

  • Le compte personnel de formation (CPF) :

Depuis le début de votre carrière jusqu’à votre départ à la retraite, vous accumulez des fonds sur votre compte personnel de formation (CPF), ce qui vous permet de vous former à tout moment et dans le domaine qui vous intéresse. Vous n’avez pas besoin de l’approbation de votre employeur·se si la formation a lieu en dehors de vos heures de travail. En cas de formation pendant vos heures de travail, avec l’accord de votre employeur·se, vous continuerez à percevoir votre salaire habituel.

Il s’adresse à tout·e actif·ve de plus de 16 ans souhaitant se former, qui travaille ou a travaillé en France.

  • Le plan de développement des compétences :

Le Plan de développement des compétences est un document qui répertorie toutes les formations sélectionnées par l’employeur·se pour ses employé·es. Il englobe à la fois les formations obligatoires, qui découlent d’accords ou de conventions collectives, ainsi que les formations facultatives, c’est-à-dire celles qui ne sont pas indispensables à la fonction actuelle du·de la salarié·e. Si la formation a lieu pendant les heures de travail, la rémunération du salarié est maintenue.

Il s’adresse à tout·e salarié·e qui doit améliorer ses compétences selon les besoins de son employeur·se. Cela peut être dans le cadre d’un projet d’évolution au sein de l’entreprise ou en réponse à de nouveaux défis liés à son poste.

  • Le projet de transition professionnelle :

Le Projet de transition professionnelle offre aux salarié·es la possibilité de financer des formations liées à leur projet de changement de carrière ou de reconversion. Grâce à ce dispositif, le ou la salarié·e peut utiliser son Compte Personnel de Formation (CPF) pour financer la formation, prendre un congé pour y assister, tout en préservant sa rémunération.

Ce dispositif s’adresse à tous·tes les salarié·es désireux·ses de se réorienter vers un nouveau métier, à condition qu’il·elles puissent justifier d’au moins 24 mois d’expérience salariée, qu’ils aient été cumulés de manière continue ou non, dont au moins 12 mois au sein de l’entreprise.

J’arrive en fin de droits Pôle Emploi durant la formation

La région Centre-Val de Loire peut assurer la continuité d’une rémunération jusqu’à la fin de la formation.

Voir le point ci-dessous “Je ne bénéficie pas des allocations chômage (AREF) par Pôle Emploi”

 

D’autres rémunérations sont possibles en fonction des financeurs, pour plus d’informations merci de contacter directement admin@lfissoudun.org